Pour gagner le Mondial, les All Blacks ne doivent pas battre… l’Angleterre

Pour gagner le Mondial, les All Blacks ne doivent pas battre… l’Angleterre
Oui, oui, vous avez bien lu, si la Nouvelle-Zélande veut devenir championne du monde, elle ne doit pas battre l’Angleterre, son adversaire en demi-finale... Explications.

C’est une drôle de malédiction anglaise qui touche la Nouvelle-Zélande depuis la création de la Coupe du monde de rugby. En effet, à chaque fois que les All Blacks battent le XV de la Rose lors d’un Mondial, la Nouvelle-Zélande ne remporte pas la Coupe du monde.

Ainsi, en 1991, les Néo-Zélandais avaient battu l’Angleterre 18-12 à Twickenham, lors de la phase de groupes, avant de perdre en demi-finale contre l’Australie (16-6).

Quatre ans plus tard, les All Blacks triomphaient des Anglais en demi-finale (45-29) mais échouaient en finale face aux Springboks (12-15).

Enfin, en 1999, les deux équipes se retrouvaient une nouvelle fois à Twickenham et au premier tour et les All Blacks s’imposaient 30 à 16 face aux Anglais. La Nouvelle-Zélande chutait ensuite lourdement en demi-finale contre la France (31-43).

Et preuve ultime de cette malédiction, lorsque les All Blacks ont été sacrés champions du monde, en 1987, 2011 et 2015, ils n’avaient pas croisé la route des Anglais.

L’objectif des All Blacks est donc désormais de briser cette malédiction : y parviendront-ils ? Rendez-vous dès samedi (à 10h00) sur TF1 pour la demi-finale puis le 2 novembre pour la finale (si la Nouvelle-Zélande se qualifie).

News associées